Investir en SCPI fiscale : avantages et inconvénients

le
0

Investir dans une SCPI fiscale permet de toucher un revenu régulier, tout en profitant d'une réduction d'impôts. Quels sont les avantages et inconvénients de ce type de placement immobilier ?

Qu'est-ce qu'une SCPI fiscale ?

Une SCPI (société civile de placement immobilier) est un dispositif de placement collectif. Chacun des associés y apporte des capitaux, qui servent à acquérir un patrimoine immobilier composé de biens neufs ou anciens. Investir dans une SCPI fiscale permet de toucher des revenus locatifs réguliers, tout en bénéficiant d'avantages fiscaux. Il existe quatre types de SCPI fiscales en France : Malraux, Pinel, Deficit foncier et Monuments historiques.

Les avantages de la SCPI fiscale

Une SCPI est entièrement gérée par une société dédiée. Les associés n'ont donc pas besoin de disposer de connaissances approfondies dans le domaine de l'immobilier. Il s'agit, par ailleurs, d'un investissement fiable, au faible risque et au rendement intéressant. La réduction d'impôt (dont le montant dépend du type de SCPI fiscale) est effective dès la première année et l'investissement de départ n'est pas très important (5 000 € peuvent être suffisants pour entrer au capital d'une SCPI).

Les inconvénients de la SCPI fiscale

Une SCPI correspond à un investissement immobilier. Il existe un risque de perte de capital, en fonction du niveau du marché immobilier et du moment que choisit la société de gestion pour acheter ou vendre, notamment. Les associés sont également exposés à un risque de vacance locative. D'autre part, rejoindre une SCPI fiscale correspond à un investissement à long terme et implique le paiement de frais d'entrée, de gestion et de sortie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant