Investir dans la pierre en payant moins d'impôts, c'est possible !

le
0
Investir dans l'immobilier locatif, c'est possible. (© DR)
Investir dans l'immobilier locatif, c'est possible. (© DR)
Investissement pinel

La loi Pinel est prolongée jusqu’au 31 décembre 2017. Elle s’adresse aux particuliers qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif neuf (logement terminé ou en état futur d’achèvement dit Véfa). Le dispositif Pinel permet de déduire une partie de votre achat selon la durée de location que vous retenez. Votre réduction d’impôt est de 12 % pour un engagement de location sur six ans, de 18 % sur neuf ans et de 21 % pour un engagement sur douze ans. La déduction se calcule sur un montant maximum de 300.000 euros.

Les loyers pratiqués sont plafonnés et les ressources du locataire ne doivent pas dépasser certains seuils. L’avantage fiscal est pris en compte pour le calcul du plafonnement des niches fiscales (10.000 euros par an). Il est judicieux de recourir au crédit, sinon, les revenus locatifs (nets des frais et charges) viendront s’ajouter à vos revenus d’activités et seront imposés au taux marginal de l’impôt sur le revenu, à 30, 41, voire 45 %. Grâce au crédit, les intérêts d’emprunt sont déductibles des loyers, qui sont ainsi moins fiscalisés.

Si vous avez déduit un déficit foncier de votre revenu global n’oubliez pas que le bien doit être loué jusqu’au 31 décembre de la troisième année qui suit l’imputation du déficit. Votre engagement de location pourra donc être plus long.

Loi Censi-Bouvard

Ce dispositif s’adresse aux personnes qui

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant