Investir dans l'or : oui, mais avec modération !

le
0
Le Revenu conseille d'en détenir à hauteur de 5 à 10% de vos actifs. (© DR)
Le Revenu conseille d'en détenir à hauteur de 5 à 10% de vos actifs. (© DR)

Sécurité : risques liés à la conservation de l’or physique.

Performance : aucun rendement. Seule une plus-value est espérée.

Durée : la durée de détention n’est pas limitée dans le temps.

Liquidité : bonne, voire très bonne à partir de produits ­financiers.

Fiscalité : régime ­fiscal difficile à ­optimiser

Or : métal précieux universel

Utilisé depuis la nuit des temps comme réserve de valeur sous forme de monnaie, bijoux ou placements, l’or est le métal précieux universel. Il s’adresse aux épargnants inquiets, à la recherche de sécurité matérielle. Mais également à ceux qui souhaitent spéculer sur les conséquences de certains chocs auxquels d’autres placements résistent mal, tels que l’inflation, les guerres et la perte de confiance dans la valeur des monnaies. L’or n’est plus coté officiellement à la Bourse de Paris depuis septembre 2004. Il existe quatre grandes familles de placements permettant de miser sur l’or.

Mines d’or cotées en Bourse

Elles amplifient les fluctuations de l’or par rapport aux coûts d’extraction. Elles sont aussi affectées par les tendances générales du marché des actions.

Warrants et certificats

Emis par les banques et les courtiers, ce sont des produits spéculatifs dont les variations démultiplient les fluctuations de l’or.

Trackers

Parmi les multiples trackers, Gold Bullion

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant