Investir dans l'immobilier de montagne avec un objectif de long terme

le
0
Tristan Shu
Tristan Shu

(lerevenu.com) - La montagne française, hiver comme été, reste une valeur sûre. La France demeure la première destination mondiale pour le ski et la montagne en général. «À Tignes, qui accueille 500 000 visiteurs par an, 55% de la clientèle touristique sont d'origine étrangère», indique Sébastien Mérignar­gues, directeur de la station. Et les modes de consommation évoluent, amplifiant le potentiel d'activités.

Le ski, motivation dominante, n'est plus le seul critère de fréquentation des stations de montagne l'hiver. L'après-ski (centres aquatiques, soins, restauration) et le hors-ski (randonnées, raquettes, autres sports de plein air ou d'intérieur) sont devenus de vrais atouts. Ils permettent aux stations «villages» de moyenne altitude de tirer aussi leur épingle du jeu face aux destinations «sportives» au-delà de 2 000 mètres. Année après année, malgré la crise, les stations ne désemplissent pas (voir tableau).

Cette fréquentation élevée dans les stations prisées sous-tend la pertinence d'un investissement en montagne pour le long terme. Les prix ont fait preuve de résistance en dépit d'un net ralentissement des transactions depuis 2008. Dans les stations de la Tarentaise ou à Megève, le prix moyen au m² a quasiment doublé en dix ans. Et malgré une stabilisation, parfois baissière, depuis deux ans, il évolue toujours de 3 500 à 9 000 euros selon la station et la taille du bien.

La résidence de tourisme

Hormis la résidence secondaire

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant