Investigation financière : des logiciels pour traquer les criminels

le
0

Les règles internationales sont formelles : les établissements financiers doivent scanner tous leurs clients sensibles, pour vérifier qu'ils ne figurent pas sur des listes de suspects. Des logiciels très performants traquent l’information partout, jusque dans la presse, ou sur les réseaux sociaux. Quel type de législation encadre ces recherches ? Comment évoluent-t-elle face à la menace terroriste ? Pierre Quintard, dirigeant de Invoxis, l'une des sociétés leader sur ce marché, est notre invité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant