Invesco analyse le consommateur asiatique pour définir des thèmes d'investissement

le
0
(NEWSManagers.com) - Le thème de la consommation intérieure et l'essor des classes moyennes asiatiques a fait son apparition il y a déjà quelques années. Et c'est un thème qui n'est pas prêt de s'essoufler, constate William Yuen, qui gère le fonds Invesco Asia Consumer Demand avec une équipe dirigée par Samantha Ho. Avec des pressions inflationnistes moins marquées et des valorisations basses, le marché asiatique présente actuellement de bonnes opportunités d'investissement, estime le gérant.
Pour tirer profit de l'essor de la cosommation en Asie (hors Japon), l'équipe de gestion a choisi d'investir dans des " thèmes" plutôt que des secteurs. Pour définir les thèmes d'investissement, l'équipe de Samantha Ho a distingué quatre différents types de consommateurs asiatiques. Le premier est le consommateur numérique, qui fait de plus en plus appel à Internet pour effectuer ses achats. Ce consommateur fait le bonheur des fabricants de smartphones, de tablettes tactiles ou de fabricants d'ordinateurs. Selon les chiffres du premier trimestre 2011, c'est en effet en Asie que l'on vend le plus de téléphones portables dernière génération dans le monde. Les concepteurs de moteurs de recherche ou de service de paiement en ligne, ainsi que les biens de consommation vendus sur internet bénéficient de cette tendance.
Le consommateur " lifestyle" , en pleine expansion en Asie hors Japon, dépense des sommes de plus en plus importantes en biens de prestige comme les voitures, la mode, les restaurants ou les hôtels, ainsi que dans les services et le loisir (tourisme, locations, sport etc). Autre tendance détectée par Samantha Ho, l'émergence d'un consommateur soucieux de gérer ses finances personnelles. Ce consommateur fait donc appel à des fournisseurs de services financiers (cartes de crédit, assurances, gestion de fortune?). Le potentiel reste important, alors que seulement 12 % de la population chinoise détient une carte de crédit, contre 238 % aux Etats-Unis et 237 % au Japon. Enfin, Invesco a constaté l'émergence d'une classe de consommateur très fortunée, et en comparaison plus jeune en moyenne que dans les pays occidentaux où ce sont souvent les plus de 60 ans qui détiennent les plus grosses fortunes. En Asie, les " high net worth individuals" ont majoritairement entre 31 et 45 ans et dépensent par conséquent de manière plus " visible" dans des biens et services haut de gamme (immobilier, luxe, service de gestion de fortune?).
Pour bénéficier de toutes ces tendances, Invesco donne la priorité aux marques locales, avec comme objectif de trouver les " Apple ou Coca-Cola asiatiques de demain" .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant