Inversion de tendance pour l'encours des fonds actions

le
0
(NEWSManagers.com) - Les mois se suivent et ne se ressemblent pas pour les fonds de droit français. Les OPCVM actions ont ainsi vu leur encours augmenter de 5,6 % en octobre alors qu'il baissait de 7,5 % en septembre, selon les statistiques mensuelles d' Europerformance-SIX Telekurs. Dans le même temps, la variation de l'encours des fonds monétaires a baissé de 0,8 % - contre - 4,8 % le mois dernier - avec un repli de 1 % pour les OCVM de trésorerie régulière. Par ailleurs, sans inverser la tendance, les catégories obligataires ont vu leurs actifs sous gestion reculer moins fortement - de - 2,1 % contre -3,5 % en septembre.
Reste que les raisons de ces variations diffèrent d'une catégorie à l'autre. Pour l'ensemble des fonds actions, aucune catégorie investie en Europe enregistre une variation de son encours inférieure à 6,4 % (actions européennes), les fonds d'actions françaises ayant, pour leur part, enregistré la progression la plus forte (+ 7,1 %) devant ceux de la zone euro (+7 %). Et pourtant, ces trois ensembles décollectent. De 140 millions, 150 millions et 250 millions d'euros respectivement. L'effet marché est à la base de cette progression avec une performance de 7,27 % pour les fonds européens, de 7,57 % pour les fonds d'actions françaises et de 8,54 % pour ceux de la zone euro. Enfin, l'encours des fonds investis sur le marché américain a augmenté de 4,2 % et ceux sur l'Asie/Pacifique de 1,2 %, avec des décollectes de 460 millions et 170 millions d'euros qui ont été plus que compensées par des gains respectifs en moyenne de 7,50 % et de 2,94 %.

Les fonds de trésorerie régulière ont quant à eux enregistré une décollecte nette de 3,41 milliards d'euros. Pour ce qui concerne les fonds obligataires, la baisse de l'encours de 2,7 % des fonds investis sur la zone euro s'explique par une décollecte de 1,06 milliard d'euros " amplifiée" par une performance moyenne de -0,14 %. Les obligations à haut rendement ont, pour leur part, enregistré une variation de leur encours de 17,6 % en un mois avec des souscriptions nettes de 140 millions et un effet marché de 7,07 %. Quant aux fonds d'obligations internationales, leurs actifs sous gestion baissent de 2,4 % avec une décollecte nette de 250 millions d'euros et une perte moyenne de 0,52 %

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant