Intrusion chez Royal : une jeune fille mineure suspectée

le
0
Identifiée grâce à ses empreintes digitales, la suspecte est connue de la police pour plusieurs cambriolages. Ségolène Royal avait vu dans la mise à sac de son appartement «une tentative intolérable de déstabilisation».

Un cambriolage banal ? Europe 1 révèle jeudi qu'un suspect a été identifié, dans l'affaire de la mise à sac de l'appartement de Ségolène Royal mercredi après-midi. Il s'agit, selon la radio, d'une jeune femme mineure, déjà connue des services de police pour cambriolage et fichée au FAED (Fichier automatisé des empreintes digitales). Ses empreintes digitales ont été découvertes sur la porte-fenêtre du domicile de la candidate aux primaires PS, à Boulogne-Billancourt. La jeune fille est désormais recherchée par la police des Hauts-de-Seine.

Cete piste ne semble pas pour autant avoir rassuré la candidate aux primaires du PS, qui voyait dans ce vol une «une tentative intolérable» de la «déstabiliser à un moment important». Ségolène Royal a souhaité jeudi que la suspecte «soit rapidement entendue pour savoir ce qui a motivé cet acte de vandalisme» et qui «est à l'origine de cette demande et de cet acte d'une extrême brutalité».

Le cambriolage de mercr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant