Intrusion à la centrale nucléaire de Saint-Alban

le
0
INTRUSION À LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE SAINT-ALBAN
INTRUSION À LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE SAINT-ALBAN

LYON (Reuters) - La centrale nucléaire de Saint-Alban (Isère) a fait l'objet mardi après-midi d'une intrusion qui a déclenché la procédure d'alerte.

Un homme a franchi à 14h50 le portail d'accès de la tranche 1 de la centrale actuellement à l'arrêt et en chantier, sans présenter son badge exigé par le gardien.

Les gendarmes appelés sur place en renfort ont réussi à localiser l'intrus dans l'enceinte de la centrale et à l'interpeller. Il a été aussitôt placé en garde à vue. Il était entendu mardi soir par la gendarmerie nationale dans le cadre d'une enquête judiciaire.

"Les premières vérifications effectuées ont montré qu'il s'agissait d'un employé d'une société engagé sur le chantier et qui n'avait pas respecté la procédure de sécurité", a précisé la préfecture de l'Isère.

Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant