Introductions en Bourse : la dynamique se confirme

le , mis à jour le
0
Elis, Spie, Europcar, trois introductions emblématiques de la première partie de l'année. (© DR-Europcar)
Elis, Spie, Europcar, trois introductions emblématiques de la première partie de l'année. (© DR-Europcar)

De plus en plus d’entreprises se tournent vers la Bourse pour accélérer leur développement. Nous avons recensé 24 sociétés qui ont rejoint Euronext ou Alternext depuis le début de l’année, levant au total 3,2 milliards d’euros. Si les opérations se poursuivent à ce rythme, le cru de l’an dernier pourrait être atteint, voire dépassé. En 2014, la cote française s’était enrichie de 27 nouveaux groupes, pour un montant global de capitaux levés de 4,3 milliards, soit plus qu’entre 2008 et 2013 (3 milliards).

Investisseurs exigeants 

Cette vitalité doit bien sûr à la bonne tenue des marchés d’actions, particulièrement au premier trimestre, qui entretient l’appétit pour le risque. Comme en 2014, les introductions en Bourse ont surtout concerné des entreprises de taille intermédiaire et des PME. La moitié sont des sociétés de biotechnologies ou opérant dans le secteur de la santé.

Bloc "A lire aussi"

Mais le retour des opérations d’envergure se confirme, après Coface, Elior, Euronext et Worldline l’an dernier. Les opérations Elis, Spie et Europcar ont atteint un montant total de 2,75 milliards d’euros, soit 86% des fonds levés. Ces trois sociétés ont été introduites dans le bas ou dans la moyenne de la fourchette proposée au départ, comme bon nombre de petits dossiers. Les fiascos de certaines introductions de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant