Introduction en Bourse de Genticel : l'offre est ouverte jusqu'au 2 avril

le
0
Genticel
Genticel
(lerevenu.com) - Genticel, pionnier dans le papillomavirus (HPV). Souvent bénigne, cette infection qui touche près de 10% des femmes dans le monde, nécessite toutefois une surveillance gynécologique, car elle peut évoluer en cancer du col de l'utérus. Avec Procervix, Genticel a mis au point un vaccin thérapeutique, qui permet au système immunitaire de détruire lui-même le HPV. La société n'a pas de concurrent direct.

Le besoin médical est évident. Il existe contre le HPV des vaccins préventifs, destinées aux jeunes filles. Et des chirurgies pour traiter les lésions précancéreuses. Mais, pour les femmes contaminées, dont l'infection n'évolue pas, les médecins n'ont rien à proposer, sinon la surveillance. La technologie de Genticel, issue de l'institut Pasteur, est convaincante. Et le premier essai clinique (phase I), sur 24 patients, a donné de très bons résultats.

Cependant le projet est encore peu avancé. Après une phase intermédiaire (II), que la levée de fonds va financer, la phase finale (III) commencera en 2017 en Europe, pour une commercialisation sans doute après 2020. Et le financement de la société, au-delà de 2017, dépend de la signature d'un partenariat. En outre, la moitié du capital est détenu par des fonds de capital-investissement, qui pourraient chercher à vendre, une fois passé leur engagement de conservation (six mois). En revanche, l'hypothèse d'un rachat de la société est sérieuse, compte tenu du potentiel de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant