Intoxication alimentaire : trois nouveaux cas dans la Somme

le
0
Au total huit personnes, dont une est dans un état grave, ont été victimes de la toxine botulique dans le Vaucluse et dans la Somme . Elles avaient toutes consommé de la tapenade artisanale vendue sous la marque «les délices de Marie-Claire».

Après avoir touché cinq convives d'un repas dans le Vaucluse, la toxine botulique a fait trois nouvelles victimes dans la Somme, a annoncé lundi le ministère de l'Économie et des finances, confirmant les analyses effectuées par l'Institut Pasteur.

Le botulisme est une maladie rare mais pas exceptionnelle en France, puisqu'on en recense une vingtaine de cas chaque année. Elle n'est pas contagieuse mais elle est très dangereuse et peut conduire à la mort par paralysie respiratoire. Elle résulte généralement d'un défaut de stérilisation des conserves de fabrication professionnelle ou familiale.

Le ministère de l'Economie confirme ainsi les suspicions de botulisme évoquées lors de l'hospitalisation de cinq personnes dans le Vaucluse. Mais l'existence de trois autres cas dans la Somme n'avait pas été rendue publique jusqu'ici.

Des conserves de tapenade retirées de la vente

Une enquête diligentée par la préfecture a permis d'identifier l'aliment commun à l'origine d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant