Interviews croisées : quels secteurs choirsir?

le
0
Quelques questions sur les perspectives d'évolution du CAC et les secteurs où investir à deux gérants : Vincent Le Sann de Portzamparc et Olivier de Faramond de Swan Capital Management.

- Vincent Le Sann, responsable de l'analyse financière de Portzamparc :

Le CAC est revenu dans le vert ces derniers jours, après une très forte chute. Aujourd'hui, la Bourse de Paris est à nouveau dans le rouge. Pensez vous que le pire soit derrière nous ou devons-nous nous préparer à un nouvel orage?

Vincent Le Sann : Question bien difficile... Une chose est sûre, les consensus sont encore trop élevés. Le processus de révision en baisse des estimations de bénéfices va se poursuivre au cours des prochains mois. Effectivement cela va générer un flux de mauvaises nouvelles, ce qui ne sera pas propice à un éventuel rebond. La croissance médiane du bénéfice net par action 2009 est encore à +7%, contre 4,2% attendu pour 2008.

Dans ce contexte très incertain, quels sont les secteurs les plus attractifs?

V. L. S. : L'une des caractéristiques de cette crise, c'est que peu de secteurs sont totalement à l'abri du ralentissement. Les plus défensifs sont les télécoms (France Télécom), les services aux collectivités (GDF-Suez), l'agroalimentaire (Bonduelle) et la santé (Stallergènes). Mais là encore, pas de généralité. Audika, société du secteur médical, spécialiste de la correction auditive, vient d'annoncer un profit warning début octobre.

Le luxe notamment semble bien résister à la crise. Cela peut-il durer selon vous?

V. L. S. : Le levier de ce secteur est corrélé à la bonne santé des pays en fort développement. Là aussi, la croissance va se tasser en 2009.

Aujourd'hui quelles sont vos 3 valeurs favorites?

V. L. S. : Nous apprécions notamment Bastide, société de prestations de soins à domiciles pour malades, personnes âgées et handicapées. La publication des bénéfices annuels début octobre ont confirmé la très bonne santé du groupe. Egalement Séchilienne-Sidec, producteur d'électricité, qui présente un profil défensif intéressant et enfin Leguide.com, comparateur de prix et guide d'achat sur internet, dont le modèle est fortement rentable.



- Olivier de Faramond, gérant chez Swan Capital Management :

Le CAC est revenu dans le vert ces derniers jours après une très forte baisse. Aujourd'hui, la Bourse de Paris est à nouveau dans le rouge. Pensez vous que le pire soit derrière nous ou devons-nous nous préparer à un nouvel orage?

Olivier de Faramond : Les marches ne sont pas vraiment euphoriques: Ils sont très survendus a court terme et peuvent remonter encore après le résultat des élections américaines. Les volumes sont faibles et les vendeurs à découvert sont frileux après l'épisode Volkswagen.

Dans ce contexte très incertain, quels sont les secteurs les plus attractifs?

O. de F. : A court terme certains secteurs cycliques (Technologie, Electronique, Construction ...) anticipent des baisses de résultat de 40% en 2008 et de 20% en 2010. Les analystes sont certainement en retard dans leurs révisions mais le pire n'est pas certain non plus. Il faut rester positionné sur les secteurs les moins cycliques même s'ils peuvent sous performer à court terme.

Le luxe notamment semble bien résister à la crise. Cela peut-il durer selon vous?

O. de F. : Pour l'instant les chiffres sont bons mais les ventes de fin d'année seront probablement décevantes dans le monde entier. Aujourd'hui les perspectives données par l'Oréal sont décevantes. Le Luxe reste une industrie cyclique.

Quelles perspectives sur le secteur bancaire?

O. de F. : C'est le secteur qui, a moyen terme, fera le plus les frais de la crise car certaines activités sont surdimensionnées. A court terme, le positionnement sur les banques meilleures banques de détails en Europe est possible.

Aujourd'hui quelles sont vos 3 valeurs favorites?

O. de F. : Teliasonera, Eutelsat, France Telecom.



Propos recueillis par L.M.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant