INTERVIEW FONCIERE DES REGIONS : FdR prépare l'avenir avec son "Plan d'action FdR 2010"

le
0
Christophe Kullmann, Président du Directoire de Foncière des Régions, lance son plan d'action pour 2010.

Vous venez de publier des résultats annuels en hausse, malgré un contexte économique toujours assez défavorable. Quel bilan faites-vous cette année 2008 ?

Christophe Kullmann : Dans l'environnement que nous avons connu, l'année 2008 a été marquée par la bonne tenue de nos résultats. Nous avons en effet atteint la plupart des objectifs que nous nous étions fixés. A savoir une croissance légère de notre cash flow, en progression de 16% sur l'année et de près de 3% par action, et cela malgré l'effet en année pleine de l'acquisition en 2007 en Italie. De plus, nous avons réussi notre plan d'arbitrage. Nous avions annoncé début 2008 notre volonté de céder pour un milliard d'euros d'actifs alors que nous avons céder 1,3 milliard d'euros d'actifs. Cela fait de Foncière des Régions un des principaux vendeurs d'actifs en Europe en 2008. Enfin, nous avons amélioré notre marge opérationnelle qui est passée à 83% contre 81% en 2007.

Vous avez également réduit votre endettement sur l'année. Quelles opérations ont été menées afin d'y parvenir ?

Christophe Kullmann : Notre endettement a été diminué de 335 millions d'euros en 2008. La réussite du plan d'arbitrage en a été le principal contributeur. A cela s'est ajouté un certain nombre d'investissements en 2008, au travers notamment de travaux d'investissements sur nos opérations de développement, ainsi qu'au travers d'acquisitions d'actifs.

Aujourd'hui quelles sont vos perspectives. Vous venez d'annoncer un plan d'action, le « Plan d'action FdR 2010 », en quoi consiste t-il exactement ?

Christophe Kullmann : L'année 2009 s'annonce également dans une conjoncture de crise économique et financière. C'est pourquoi nous avons décidé d'être plus précis sur nos prévisions à l'occasion de la publication de nos résultats. Nous avons présenté un plan d'action, que nous avons intitulé « FdR 2010 ». D'un point de vue patrimoniale, nous voulons consolider nos caractéristiques uniques telles que des baux longs avec de grands locataires, des taux d'occupation très élevés et une diversification géographique de nos activités. De façon plus précise, nous souhaitons louer l'ensemble des développements qui seront livrés cette année, à savoir 25 000 m² au titre de l'opération Carré Suffren située à deux pas de la Tour Eiffel, le solde de la tour CB21 à La Défense sachant que nous avons déjà loué 42.000 m² à Suez Environnement. Dans le domaine de la logistique, nous voulons réduire la vacance de nos bâtiments à 5% contre 9% aujourd'hui. Nous allons également poursuivre notre plan de cessions avec un objectif de 500 millions d'euros sur 2009. A date, nous avons déjà négocié 250 millions d'euros. Du point de vue du financement, nous avons décidé de maintenir notre niveau de dividende à 5,30 euros par action et proposons aux actionnaires qui le souhaitent de le prendre en actions. D'ores et déjà un certain nombre d'actionnaires représentant près d'un tiers du capital ont annoncé leur volonté de prendre ce dividende en actions. Enfin compte tenu de la volatilité des valeurs immobilières nous avons renégocié nos covenants avec nos banquiers ce qui nous permet d'absorber une éventuelle baisse supplémentaire des valeurs immobilières.

Quelle est la spécificité de Foncière des Régions ?

Christophe Kullmann : Nous sommes une foncière bureaux qui se caractérise principalement par le fait d'avoir comme locataires en France et en Italie des locataires de renom comme France Télécom, Edf, Accor, Eiffage, Suez Environnement, Telecom Italia...


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant