Interview de Jean-Noël de Galzain, PDG de Wallix.

le
0

(CercleFinance.com) - Focus sur Wallix, qui a fait ses premiers pas en Bourse en mai 2015 et vient de procéder au rachat des activités de MLState. Son PDG Jean-Noël de Galzain s'est confié à notre rédaction.

Cercle Finance: Vous avez annoncé il y a quelques jours l'acquisition des activités de MLstate. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette société ?

Jean-Noël de Galzain: MLstate est une véritable pépite technologique qui gravite depuis longtemps dans l'univers du cloud, un segment en plein essor à l'ère de la digitalisation des entreprises. Elle a conçu une solution de messagerie et de communication instantanée ultra-sécurisée.

MLstate a à ce titre été lauréate d'un concours du Ministère de la Recherche et de l'Innovation.

C.F.: Quelle est la pertinence de cette opération pour WALLIX ?

J-N.d.G.: Nous avions d'ores et déjà réalisé de premiers déploiements sur le cloud via notre offre WOD et souhaitions proposer de nouvelles fonctionnalités pour les clients. N'oubliez pas qu'aujourd'hui, les risques de cyberattaques sont démultipliés dans le cloud en multipliant les portes d'entrée au système d'information. Renforcer notre expertise dans ce domaine était essentiel pour continuer à consolider notre avance technologique.

Cette opération stratégique nous permet ainsi d'élargir notre portefeuille de solutions et de développer de nouvelles fonctionnalités à venir pour nos solutions existantes.

C.F.: Alors que vos revenus ont flambé de 44% au second semestre de l'exercice écoulé, faut-il s'attendre à une première moitié d'exercice du même acabit sur le plan de l'activité ?

J-N.d.G.: Nous avons de très bonnes perspectives sur notre premier semestre 2016. Les premiers retours sur notre nouvelle offre logicielle 'Wallix AdminBastion' sont très positifs, que ce soit auprès de la base de clients installés (plus de 350 clients actifs dont Afflelou, Dassault Aviation, Michelin etc.), mais aussi auprès de la presse spécialisée et de l'ensemble des acteurs de la cybersécurité.

C.F.: Votre objectif est de continuer à étendre vos revenus hors de France à l'export, mais quels sont les marchés sur lesquels vous compter vous appuyer pour s'y conformer ?

J-N.d.G.: En un an, nous sommes passés de 40 à 60 collaborateurs (à fin décembre 2015) et avons renforcé notre direction opérationnelle et commerciale, avec la nomination récente d'un directeur de la région Europe centrale et orientale.

Ces investissements nous ont permis d'élargir encore notre couverture géographique puisque nous sommes désormais présents dans plus de 20 pays dans le monde, mais également de gagner en visibilité et notoriété.

Nous continuons par ailleurs d'étoffer nos équipes en Europe, continent qui constitue la zone de développement privilégiée à ce jour, avec une vingtaine de recrutements déjà prévus sur l'exercice en cours. Dans le même temps, nous allons encore renforcer nos efforts sur des zones à fort potentiel comme l'Amérique du Nord, le Moyen-Orient/Afrique ou encore l'Asie-Pacifique en nouant des partenariats stratégiques avec des éditeurs, des fabricants, et des fournisseurs d'infrastructures.

C.F.: Envisagez-vous d'autres opérations de croissance externe pour les mois à venir ?

J-N.d.G.: Wallix est le champion européen dans le domaine de la gestion des comptes à privilèges et la prévention des fuites de données. Dans un marché en pleine concentration, nous restons bien entendu attentifs à toute opportunité sans que cela constitue pour l'instant la priorité.

Nous comptons cependant jouer un rôle actif dans l'émergence de leaders industriels européens de la cybersécurité.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant