Interview de Hollande : «Déconnecté» pour Chatel, «le bon tempo» pour Cambadélis

le
2
Interview de Hollande : «Déconnecté» pour Chatel, «le bon tempo» pour Cambadélis
Interview de Hollande : «Déconnecté» pour Chatel, «le bon tempo» pour Cambadélis

En répondant à la traditionnelle interview du-- juillet, François Hollande a retracé le bilan de sa politique réformiste des derniers mois. Avouant qu'il s'était trompé en promettant une inversion de la courbe du chômage d'ici la fin 2013, il a assuré qu'une « nouvelle impulsion » était donnée pour faire baisser les chiffres. Il a également réagi à l'actualité de ces dernières semaines, notamment sur l'affaire Sarkozy mais aussi sur l'embrasement du conflit israélo-palestinien. Le chef de l'Etat n'a cependant annoncé aucune nouvelle réforme. Petit florillège des réactions politiques à l'intervention du président de la République.

Des critiques virulentes de la droite

«M. Hollande a donné aujourd'hui le sentiment de n'être plus que le commentateur de ses propres échecs» a déclaré le secrétaire général de l'UMP, Luc Châtel dans un communiqué. «Faut-il à ce point être déconnecté de la réalité pour ne pas voir que croissance, chômage, déficit, la France est le seul des grands pays européens à accumuler les mauvais résultats pour l'ensemble des principaux indicateurs économiques (...) Face à cela, M. Hollande semble hésiter entre déni et impuissance.(...) Manifestement, il a un problème de tempo. On l'a entendu parler, presque dans la même phrase, d'aller vite mais de prendre son temps, d'accélérer, mais de ne pas se précipiter, semblant comme dépassé par la vitesse du monde aujourd'hui.»

VIDEO.Interview de Hollande: réaction de l'UMP

L'opposition a également exprimé son mécontentement sur les réseaux sociaux.

Laurent Wauquiez, député UMP de la Haute-Loire a réagi sur son compte Twitter, affirmant que le président «n'avait une nouvelle fois rien à dire aux Français». François Hollande a bien fait de faire bref, il n'avait une nouvelle fois rien à dire aux Français #14juillet-- laurent wauquiez (@laurentwauquiez)-- Juillet 2014

Le maire de Nice, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ltondu le lundi 14 juil 2014 à 21:52

    Ou comment vais-je faire pour finir mon mandat sans me faire virer...

  • M8801939 le lundi 14 juil 2014 à 19:16

    Je n'écoute même plus ce qu'il raconte. Pas la peine d'avouer qu'il s'était trompé en disant que la courbe du chômage allait être inversée fin 2013, on savait qu'il racontait des bla-bla bien avant. "Moi président, Moi président", le pauvre...