Interpol met en garde contre une fuite de complices d'Abdeslam

le
1
 (Actualisé avec précisions, déclarations) 
    PARIS, 19 mars (Reuters) - Interpol a appelé samedi ses 190 
Etats membres à renforcer leur vigilance à leurs frontières pour 
prévenir la fuite d'éventuels complices de Salah Abdeslam, 
suspect-clef des attentats du 13 novembre à Paris. 
    L'arrestation du Français de 26 ans vendredi lors d'une 
vaste opération des forces de sécurités belges à Molenbeek, dans 
l'agglomération de Bruxelles, pourrait encourager des complices 
éventuels à prendre la fuite, souligne l'organisation 
internationale de coopération policière basée à Lyon. 
    "La Belgique doit être félicitée pour avoir arrêté Salah 
Abdeslam mais il s'agit juste d'une pièce d'un puzzle beaucoup 
plus grand", souligne le secrétaire général d'Interpol, Jürgen 
Stock. 
    "Bien qu'il soit trop tôt pour spéculer sur la direction que 
l'enquête va prendre, toute personne liée à Abdeslam va 
s'inquiéter du fait que sa localisation puisse être révélée" et 
pourrait être tentée de prendre la fuite", ajoute-t-il.  
    "Il est maintenant vital que les pays continuent de coopérer 
et de procéder à des contrôles (...) afin d'éviter que des 
suspects passent à travers les mailles du filet." 
 
 (Marine Pennetier, édité par Nicolas Delame) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 il y a 9 mois

    45 millions de complices vont fuir ! ouf !!!