Interpol demande l'arrestation de Kadhafi

le
0
L'organisation policière internationale a émis une notice rouge contre le colonel en fuite, enjoignant ses pays membres de tout mettre en œuvre pour l'arrêter.

Désormais, 188 États à travers le monde sont officiellement aux trousses de Mouammar Kadhafi. Interpol a diffusé vendredi une «notice rouge» pour demander à ses pays membres l'arrestation du colonel en fuite, de son fils Seïf al-Islam et de son beau-frère Abdallah al-Senoussi.

L'organisation policière internationale répond ainsi à la demande formulée la veille par Luis Moreno-Ocampo, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), qui avait lui-même émis le 27 juin un mandat d'arrêt international contre les trois hommes. Ces derniers sont soupçonnés de crimes contre l'humanité commis en Libye depuis le 15 février, date à laquelle a éclaté la rébellion qui s'est ensuite transformée en conflit armé.

Kadhafi reste introuvable

En mars, Interpol avait déjà émis une «alerte orange» à l'encontre du colonel Kadhafi et de 15 de ses proches. Celle-ci ne demandait pas leur arrestation mais mettait à disposition des pays membres des informations les concernant,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant