Interpellation en Suisse d'un ancien ministre gambien

le
0
    ZURICH, 26 janvier (Reuters) - La police suisse a interpellé 
jeudi l'ancien ministre gambien de l'Intérieur Ousmane Sonko 
près de Berne, rapporte le Berner Zeitung sur son site internet. 
    L'émission de télévision Rundschau affirmait mercredi que 
l'ancien ministre de l'Intérieur de Yayha Jammeh vivait depuis 
plus deux mois dans un foyer de demandeurs d'asile. 
    Le directeur de la police de Berne, Hans-Jürg Käser, a 
"confirmé jeudi que le canton a placé le Gambien en garde à vue 
à Lyss et qu'il le transfère vers un autre lieu", écrit le 
Berner Zeitung.  
    Hans-Jürg Käser a refusé de répondre aux questions de 
Reuters. 
    Christof Scheurer, porte-parole du ministère public de 
Berne, n'a pas voulu confirmer l'interpellation de Ousmane 
Sonko. Il a toutefois reconnu que le ministère public avait pris 
des mesures liées à une plainte déposée contre lui par l'ONG 
Trial International. 
    Yahya Jammeh, un ancien putschiste qui a dirigé le petit 
pays d'Afrique de l'Ouest pendant vingt-deux ans, s'est réfugié 
en Guinée équatoriale après l'intervention de la force de la 
Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest. 
    La Gambie est désormais gouvernée par le vainqueur de 
l'élection présidentielle de décembre, Adama Barrow. 
 
 (Silke Koltrowitz, Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant