Interpellation de skippers convoyeurs de clandestins

le
1

RENNES (Reuters) - Plusieurs skippers soupçonnés de transporter des passagers sans papiers en voilier entre la France et le Royaume-Uni ont été arrêtés mardi dans l'ouest de la France et placés en garde à vue à Rennes, a annoncé mercredi le parquet de Rennes.

"A ce stade de l'instruction, il est possible de recenser quatorze voyages réalisés sur une période de 18 mois, chaque passage donnant lieu au versement par les passagers clandestins de plusieurs milliers d'euros", a précisé dans un communiqué Brigitte Ernoult-Cabot, procureur de la République adjoint.

Les clandestins étaient transportés à bord de bateaux de plaisance de location et quittaient la France depuis des ports bretons et normands pour rejoindre la côte sud de l'Angleterre.

Outre les skippers, installés pour la plupart dans les Côtes d'Armor, l'opération a permis d'interpeller quatre personnes soupçonnées d'appartenir à l'organisation de ce réseau à titre d'auteurs principaux ou de complices.

Une douzaine de personnes au total ont été interpellées.

Selon Ouest-France, au moins 200 clandestins auraient traversé la Manche de cette façon en 2012 pour un prix variant de 7.000 à 10.000 euros par personne et pouvant grimper jusqu'à 15.000 euros pour des familles avec des enfants.

Le chef de réseau, un Kosovar, a été interpellé à Saint-Malo, indique le quotidien.

L'enquête menée par les gendarmes et la police aux frontières sous l'égide de la juridiction interrégionale spécialisée de Rennes avait démarré en janvier 2013 après l'arrestation au large de Cherbourg des deux skippers bretons d'un voilier transportant une quinzaine de clandestins albanais.

Ils ont été mis en examen pour aide à l'entrée, à la circulation ou au séjour irrégulier d'étrangers en France et pour association de malfaiteurs.

Les policiers français ont travaillé conjointement avec les services britanniques et le soutien d'Europol.

(Pierre-Henri Allain, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le mercredi 18 juin 2014 à 20:18

    ben oui faut bien les caser nos immigrés assistés