Interparfums - La marge opérationnelle recule en 2014

le
0

PARIS, 11 mars (Reuters) - Interparfums IPAR.PA a vu sa marge opérationnelle reculer en 2014, pour cause d'investissements publicitaires accrus, et a dit tabler sur une progression de sa rentabilité en 2015. Le concepteur de parfums sous licence pour les marques Montblanc (groupe Richemont CFR.VX ), Jimmy Choo ou Lanvin, qui boucle sa première année complète dans son nouveau périmètre après la perte de la licence Burberry BRBY.L ), a dégagé un résultat opérationnel de 31,5 millions d'euros et une marge de 10,6% de ses ventes contre 14,9% un an auparavant. Le groupe avait déjà fait état d'une solide croissance organique de son chiffre d'affaires en 2014 (+19% à 297 millions d'euros) et avait revu à la hausse sa prévision pour 2015 à la faveur de la baisse de l'euro face au dollar. ID:nL6N0V531C "L'activité constatée sur les deux premiers mois de l'exercice 2015 et le niveau actuel du carnet de commandes confortent notre optimisme pour cette année", affirme le PDG du groupe Philipe Benacin, dans un communiqué. Cette année, Interparfums entend encore accélérer ses dépenses publicitaires afin d'accélérer son développement tout en améliorant sa rentabilité. Il se fixe pour objectif de dégager une marge opérationnelle comprise entre 11% et 12% sur l'exercice. Le résultat net part du groupe 2014 ressort à 23,2 millions d'euros contre 34,8 millions un an plus tôt, pour une rentabilité nette en recul à 7,8% contre 9,9%. Le dividende est relevé à 0,44 euro par action et le groupe procèdera à la distribution d'une action gratuite, pour la 16e année consécutive, à raison d'une action nouvelle pour dix détenues. (Pascale Denis, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant