Interparfums confronté à des ruptures de stocks

le
0
Le fabricant de parfums sous licence est confronté à d'importantes ruptures de stocks en provenance de fournisseurs pris de court par le rebond de la demande.

Porté par le rebond des marchés du luxe, Interparfums a confirmé ce mercredi prévoir une progression de 14% de ses ventes annuelles et a dit anticiper un résultat opérationnel 2010 en hausse de plus de 20%, avec une marge supérieure à 13,5%. Fin octobre, après un troisième trimestre record, le fabricant de parfums sous licence avait relevé sa prévision de chiffre d'affaires.

A l'image de tous les acteurs du luxe, la société recentrée sur des marques comme Burberry, Lanvin, Van Cleef & Arpels (groupe Richemont ou Paul Smith, bénéficie d'un retour à des taux de croissance d'avant la crise.

Preuve du dynamisme retrouvé de l'industrie, le PDG d'Interparfums a précisé lors d'une présentation, être confronté à d'importantes ruptures de stocks en provenance de fournisseurs - flaconniers, remplisseurs, spécialistes de l'emballage et producteurs de «jus» - pris de court par le rebond de la demande.

«Pendant la crise, nos fournisseurs avaient fermé des fours,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant