Internet : vêtements et équipements de sport en tête des achats

le
0
Internet : vêtements et équipements de sport en tête des achats
Internet : vêtements et équipements de sport en tête des achats

Près de six Français sur dix ont fait des achats sur internet en 2012, selon l'Insee qui vient de publier une étude ce mardi 18 juin. Ils n'étaient que trois sur dix (32% exactement) à le faire cinq ans plus tôt.

Au palmarès des produits les plus recherchés, les vêtements et les équipements de sport pointent en tête. Sur l'ensemble de la population française, près d'un tiers des personnes effectuent désormais ce type d'achat en ligne. Sur le podium, on trouve ensuite, mais à distance, les billets de transports (23 %) et les séjours à l'hôtel ou en location de vacances (19 %). L'achat de livres, magazines, journaux et matériel éducatif (15 %) arrive en quatrième position sur l'ensemble de la population. Mais chez les internautes habitués à réaliser des transactions sur la toile, l'achat de livres et magazines remonte en troisième place.

Selon l'Insee, cette hiérarchie des achats est restée stable depuis cinq ans. Par contre, les écarts se sont creusés. Entre 2007 et 2012, la progression sur internet des achats de vêtements et d'équipements sportifs a été de 14,6%. Pour les billets de transports, elle n'est que de 10,7 %, et elle reste stable pour les achats de films et de musique.

Le palmarès des achats sur internet (Insee) :

Alors que désormais plus de 78 % des résidents en France ont accès à Internet à partir de leur domicile, l'Insee constate que la «fracture numérique» est en train de se réduire. Les principaux acheteurs par internet sont les jeunes, les diplômés et les cadres supérieurs. Mais, souligne l'Institut de la statistique, «ce phénomène tend à se généraliser progressivement à toutes les autres catégories de population».

De la même façon, si les femmes privilégient les achats de vêtements, les hommes, dans ce domaine, sont en train de combler leur retard. En 2007, seulement 38 % des internautes effectuaient ce type d'achat. Aujourd'hui, presque un homme sur deux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant