Internet: Valls dévoile la "stratégie numérique" du gouvernement

le
0
Internet: Valls dévoile la "stratégie numérique" du gouvernement
Internet: Valls dévoile la "stratégie numérique" du gouvernement

Manuel Valls a dévoilé jeudi la "stratégie numérique" du gouvernement qui veut donner de nouveaux droits aux internautes et inscrire dans la loi la neutralité du net, en amont d'un futur projet de loi qui sera pour la première fois soumis au débat public.Le projet de loi sur le numérique, porté par la secrétaire d?État Axelle Lemaire, sera rendu public sur internet d'ici à juillet, avant même son passage en Conseil des ministres, afin que le grand public puisse proposer des "compléments" ou des "modifications", a annoncé le Premier ministre dans un discours à la Gaîté Lyrique à Paris.C'est la première fois qu'un projet de loi gouvernemental est présenté au public par cette méthode, selon Matignon, qui l'a baptisée de "relecture publique".Une initiative proche avait cependant déjà eu lieu pour la proposition de loi (portée par deux parlementaires) sur la fin de vie en début d'année.- Neutralité du net - L'arrivée du texte sur le numérique à l'Assemblée nationale, maintes fois repoussée, est désormais prévue avant la fin de l'année, a indiqué M. Valls.Les débats publics pourraient notamment porter sur le principe de la neutralité du net qui devrait faire partie du texte."Je souhaite inscrire dans la loi une définition claire de la neutralité du net qui assure à tous un même accès aux réseaux pour tous les opérateurs" de l'internet, a annoncé jeudi le Premier ministre.Ce principe exclut, par exemple, des accords selon lesquels des fournisseurs de contenu, comme Netflix ou YouTube, devraient payer des sommes importantes aux fournisseurs d'accès internet pour permettre une connexion plus rapide à leurs clients.Le projet de loi devrait aussi porter sur la maîtrise par les citoyens de leurs données personnelles, avec notamment un "droit à la portabilité" qui permettrait ainsi à un internaute de transférer son historique de données s'il change par exemple ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant