Internet : une campagne pour dire non au harcèlement des ados

le
0
Internet : une campagne pour dire non au harcèlement des ados
Internet : une campagne pour dire non au harcèlement des ados

Ils en grimacent, ils en rient parfois bêtement, mais ils réagissent finalement bien peu. Et si les 81 % d'ados français qui avouent avoir déjà assisté à des comportements cruels sur Facebook osaient simplement dire stop ? Ce serait -- et de loin -- le meilleur moyen de mettre un coup d'arrêt au cyberharcèlement, ces moqueries, insultes, usurpations d'identité ou diffusions de photos compromettantes qui pourrissent quotidiennement la vie de milliers de jeunes boucs émissaires.

Ce soulèvement spontané, c'est le pari que lancent, à la veille du Safer Internet Day (la Journée de l'Internet plus sûr), une ONG internationale en partenariat avec l'association e-Enfance et deux syndicats lycéens, l'UNL et le SGL. « On propose aux jeunes du monde entier de s'engager en signant un texte (1) qui sera porté en septembre prochain au Comité des droits de l'enfant de l'ONU », explique Alessandra Aula, secrétaire générale du Bureau international catholique de l'enfance, cette ONG présente dans 66 pays. « Ce n'est pas une campagne moralisatrice ou diabolisante, c'est au contraire permettre aux ados de prendre eux-mêmes les choses en main. De se convaincre et de persuader leurs pairs qu'il faut en parler, alerter et ne pas se rendre complice de ces jeux cruels qui peuvent parfois pousser les victimes au suicide. »

En France, c'est l'association e-Enfance, agréée par le ministère de l'Education nationale et responsable du numéro vert Net écoute (2), qui va porter cette pétition géante à destination des plus de 13 ans (âge légal pour signer). « Au-delà de ce geste d'engagement solennel, l'idée c'est de rendre active une masse jusque-là passive » veut croire Justine Atlan, présidente de l'association. « Cette écrasante majorité silencieuse désapprouve la violence et la bêtise du cyberharcèlement mais n'ose pas la dénoncer, tellement elle a la hantise de passer pour une balance ! » Les petits Français ont de fait un peu de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant