Internet : quasi triplement du trafic mondial entre 2015 et 2020

le
0
Internet : quasi triplement du trafic mondial entre 2015 et 2020
Internet : quasi triplement du trafic mondial entre 2015 et 2020

Le trafic internet mondial va presque tripler entre 2015 et 2020, et le monde comptera rien que cette année plus d'un milliard d'internautes de plus, estime le spécialiste américain des réseaux Cisco dans ses prévisions annuelles, publiées mercredi. Le nombre d'utilisateurs d'internet passera de 3 milliards en 2015 à 4,2 milliards en 2016, selon cette dernière édition du Visual Networking Index (VNI) de Cisco.Après avoir passé le cap du zettabyte (1.000 milliards de milliards de bytes, c'est-à-dire un 1 suivi de 21 zéros) cette année, le trafic mondial devrait ainsi atteindre 2,3 zettabytes (3.200 milliards de milliards de bytes) en 2020.Il va entre 2015 et 2020 tripler dans la zone Asie-Pacifique, doubler en Amérique du Nord et en Europe de l'Ouest, tripler en Europe centrale et sera multiplié par six en Afrique-Moyen orient.Les vidéos sur internet vont représenter selon Cisco 79% du trafic internet mondial d'ici 2020, contre 63% en 2015, avec 3 milliards de minutes --5 millions d'années-- de vidéo partagées tous les mois.Le trafic généré par la vidéosurveillance a quasiment doublé l'an dernier et va être multiplié par 10 d'ici à 2020, tandis que celui engendré par les applications de réalité virtuelle a quadruplé l'an dernier et va être multiplié par 61 d'ici à 2020.En 2020, les smartphones vont générer 20% du trafic internet mondial (contre 8% en 2015), dépassant les es ordinateurs (avec 19%, contre 53% l'an dernier), le reste venant des tablettes, télévisions et autres objets connectés. Les connexions sans fil vont représenter les deux tiers du trafic en 2020, contre 48% en 2015.Le nombre de connexions issues du monde des objets connectés (vidéosurveillance, compteurs d'énergie intelligents, moniteurs de santé connectés, et autres services basés sur ce qu'on appelle souvent "M2M", pour la communication de machine à machine) vont croître de manière significative d'ici là, de 4,9 milliards à 12,2 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant