Internet pollue autant que le trafic aérien

le , mis à jour le
1
Selon la Global e-sustainability Initiative (GeSI), Internet pollue autant que les avions.
Selon la Global e-sustainability Initiative (GeSI), Internet pollue autant que les avions.

C'est une étude qui risque de faire du bruit, à deux mois de la COP21. Selon la Global e-sustainability Initiative (GeSI), Internet pollue autant que les avions. En effet, à en croire le rapport, le Web générerait 2 % des émissions de CO2 mondiales... soit la même quantité que le trafic aérien. Regarder des vidéos sur Internet, tchater, partager des photos sur les réseaux sociaux..., autant de comportements qui inquiètent les ONG comme Greenpeace. "Si vous ajoutez l'électricité consommée par les centres de données ainsi que les réseaux nécessaires pour connecter tous nos appareils, cela représenterait le sixième pays qui consomme le plus au monde", alarme Gary Cook, analyste des technologies de l'information à Greenpeace, dans les colonnes du Time.

Si à l'échelle de l'individu l'empreinte carbone reste assez faible, au niveau mondial le chiffre monte rapidement. Ainsi, si Facebook jure que chacun de ses utilisateurs ne représente que 263 g de dioxyde de carbone par an, soit "moins qu'un café latte (340 g)", le chiffre grimpe très vite si on prend en compte les 1,69 milliard d'utilisateurs. "Plus les gens sont connectés et utilisent du digital, plus les centres de données hébergeant les serveurs doivent pouvoir répondre à la demande et donc s'agrandir", explique Sud-Ouest. Alors que ces derniers utilisent de plus en plus d'énergie, ils essayent dans le même temps de garder leurs serveurs à une température...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le lundi 5 oct 2015 à 11:37

    ben nos socialos vont supprimer l'accès internet....il pollue, bonne raison et de plus on lit des commentaires horribles sur les zélus...que des bonnes raisons.