Internet.org : les opérateurs télécoms marginalisés

le
0
DÉCRYPTAGE - Google, Amazon, Netflix, Facebook, Twitter, Apple et autres «over the top» (au-dessus des réseaux) utilisent pour distribuer leurs contenus les infrastructures Internet déployées à coups de milliards de dollars par les opérateurs télécoms.

Ce qui frappe dans cette alliance pour développer Internet dans le monde, c'est l'absence d'opérateurs télécoms parmi les fondateurs. Or, jusqu'à présent, ce sont ces derniers qui connectent la quasi-intégralité des 2,7 milliards de personnes à Internet, via des réseaux fixe ou mobile, dans le monde. Certes, les champions des télécoms sont invités à rejoindre cette association internet.org, mais ils sont d'ores et déjà pris en tenaille entre les géants d'Internet et les équipementiers télécoms qui s'arrogent le droit de définir les futures règles pour les technologies d'accès, les usages et les modèles économiques. Les opérateurs télécoms n'auront pas leur mot à dire sur l'Internet de demain.

Depuis de l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant