Internet n'a pas encore supplanté les agences bancaires

le
4
Toutefois, face à Internet, les agences bancaires bénéficient encore d'atouts, à commencer par la présence des conseillers qui peuvent fournir des avis. (Jeanette Dietl/Shutterstock)
Toutefois, face à Internet, les agences bancaires bénéficient encore d'atouts, à commencer par la présence des conseillers qui peuvent fournir des avis. (Jeanette Dietl/Shutterstock)

(Relaxnews) - 87% des Français choisissent encore les agences bancaires pour contacter leur conseiller, révèle une étude Wincor Nixdorf/OpinionWay, ce jeudi 5 novembre. Internet reste incontournable, mais dans un second temps (82%).

Dans l'ordre, les Français choisissent l'agence bancaire (87%), Internet (82%), le téléphone (74%), les mails (66%) et les services (40%) pour enter en contact avec leur conseiller.

Pour autant, au cours de l'année, les consommateurs ont davantage à faire avec le monde vitruel pour gérer leurs finances. 55% des personnes interrogées se connectent sur le portail de leur banque au moins une fois par semaine alors qu'ils ne sont que 10% à se rendre en agence. Près de la moitié des Français (48%) concède se rendre moins régulièrement dans leur agence depuis ces cinq dernières années. Les services en ligne sont en effet tout à fait suffisants pour s'économiser un déplacement, selon plus des trois quarts des sondés (76%).

Toutefois, face à Internet, les agences bancaires bénéficient encore d'atouts, à commencer par la présence des conseillers qui peuvent fournir des avis. 53% des Français peuvent aussi y souscrire à un prêt immobilier.

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1019 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogées les 2 et 3 septembre 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • domin288 le vendredi 6 nov 2015 à 10:59

    Véxé M9722583

  • M9722583 le vendredi 6 nov 2015 à 00:05

    Sans commentaires ... domin288 nullissime !!!

  • domin288 le jeudi 5 nov 2015 à 15:55

    Il faut savoir que les 76% qui ne se déplace plus ont désormais une surcharge pondérale et une durée de vie plus limité. C'est tout bon pour les retraites.

  • domin288 le jeudi 5 nov 2015 à 15:53

    Même si j'utilise internet, la rencontre avec un conseiller réel et non pas virtuel est et sera toujours plus fiable. Voilà pourquoi je n'ai plus de compte chez Bourso, ni chez Fortunéo d'ailleurs, tous fermé; vive l'agence de mon quartier.