Internet, moteur de la croissance en France

le
0
En 2010, la filière représentait 4% de la population active, 72 milliards de chiffre d'affaires et 25% de la croissance française, selon une étude de McKinsey. Ce potentiel pourrait encore être développé grâce aux politiques publiques.

Internet est un vecteur de croissance pour l'économie française alors même que son potentiel reste encore sous-exploité, affirme une étude de McKinsey. Selon le rapport, financé en grande partie par Google, les activités générées par Internet ont contribué à hauteur de 60 milliards d'euros au produit intérieur brut (PIB), soit 3,2% au total, en 2009 et de 72 milliards d'euros en 2010, soit 3,7% du PIB annuel.

Internet est devenu un «secteur significatif par rapport aux grands secteurs régaliens de notre économie» que sont l'énergie, les transports ou encore l'agriculture, souligne Eric Hazan, directeur associé chez McKinsey. L'étude souligne que la filière est en effet un véritable moteur de la croissance française: elle a généré 25% de la croissance en 2009 et 2010.

Et l'ampleur du dynamisme d'Internet s'explique par le poids et les «effets considérables» de la filière sur l'économie française. Le web a ainsi permis de créer 1,15 million d'emplois, s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant