Internet mieux que les brocantes pour acheter ou vendre entre particuliers

le
0
picture5479/Shutterstock.com
picture5479/Shutterstock.com

(Relaxnews) - Pour 89% d'internautes, la toile est le moyen le plus efficace pour acheter ou vendre via un autre particulier, selon le baromètre du CtoC PriceMinister-Rakuten/La Poste/OpinionWay publié jeudi 14 novembre. Les brocantes et autres vide-greniers n'obtiennent que 47% de suffrages.

Dans l'ère du digital, la relation entre particuliers pour acheter et vendre a été simplifiée grâce à internet. 79% des internautes ont ainsi vendu sur la toile au moins un produit au cours des douze derniers mois (contre 78% en 2012). Un chiffre stable donc, qui montre combien le e-commerce entre particuliers est devenu une nouvelle habitude de consommation. L'achat à un particulier concerne légèrement moins de Français, soit 75% (contre 77% en 2012).

Preuve que l'achat/vente entre particuliers est entré dans les moeurs, 80% des acheteurs et des vendeurs "pratiquent" au moins deux fois par an. Ils n'étaient que 65% lorsque cette étude a été lancée en 2006. La population concernée est dense, mais il reste encore les séniors à conquérir. Seuls 31% achètent ou vendent à un particulier. 54% sont gênés par le fait de ne pas voir le produit avant de l'acheter. Mais, toutes générations confondues, les internautes sont nombreux (76%) à avoir peur de se faire avoir. Un frein bien plus important que les frais de port (40%) ou le manque de garantie (55%).

La nouveauté de ce baromètre annuel, c'est l'arrivée des meubles dans le top 3 des achats entre particuliers. Aujourd'hui, les consommateurs n'hésitent plus à profiter des prix d'occasion d'un autre internaute, qui ne se sert plus d'un bureau, d'un buffet, d'un meuble de télévision... Mais, les livres restent en tête des colis les plus achetés et les plus vendus.

L'avenir de l'achat et la vente entre particuliers pourrait se trouver dans le m-commerce, le commerce via smartphones. 14% des internautes ont déjà acheté un produit ou un service grâce à leur appareil (+5 points par rapport à 2012).

Cette étude a été menée auprès d'un échantillon de 1.000 personnes, représentatives de la population des internautes français âgés de 15 à 69 ans, interrogées du 22 au 29 juillet 2013.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant