Internet : les Français adeptes du surf sur trois écrans

le
0
Internet : les Français adeptes du surf sur trois écrans
Internet : les Français adeptes du surf sur trois écrans

Les Français jonglent de plus en plus entre trois écrans pour se connecter à internet, selon l'étude SIMM-TGI Youth de Kantar Media dévoilée le lundi 3 juin. Si 99% des internautes se connectent aujourd'hui via un ordinateur, 35% le font à l'aide d'un smartphone et 10% sur une tablette.Selon les conclusions de Kantar Media, l'ordinateur concentre une multitude d'activités en ligne : recherche d'informations pratiques, consultation d'e-mails, réseaux sociaux ou encore achats de produits et de services.

Le smartphone a quant à lui une dimension plus pratique puisque les mobinautes se contentent essentiellement de surfer sur les réseaux sociaux, d'envoyer des e-mails, de consulter des plans/itinéraires, des annuaires et leurs comptes bancaires. Sur tablette, les contenus éditoriaux ont la cote, avec de nombreuses recherches d'informations mode, cuisine, décoration, santé, etc.

Consommer, quel que soit le type de terminal connecté

Avec le temps, le e-commerce et le m-commerce deviennent de véritables habitudes. En 2013, 64% des internautes ont fait des achats sur internet, tous écrans confondus, contre 50% en 2011. Concernant le m-commerce, 22% des utilisateurs de tablette ont acheté des produits ou services via leur terminal mobile, contre 7,4% des mobinautes depuis leur téléphone.

Peu à peu, un quatrième écran pourrait bientôt surgir selon Muriel Raffatin, Directrice marketing chez Kantar Media TGI : "Nous sommes en réalité dans une période de transition et d'appropriation de ces écrans. Avec la télé connectée, nous allons vivre l'émergence d'un quatrième écran très prochainement."

L'étude SIMM-TGI est menée deux fois par an auprès de 15.000 interviewés sur les individus de 15 ans et plus résidant en France grâce à un champ d'enquête très vaste couvrant plus de 800 marchés étudiés en termes de consommation et d'achats, plus de 7 000 marques et enseignes référencées, 500 marques médias et plus de 800 phrases ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant