Internet incontournable pour les achats de Noël

le
0
Internet incontournable pour les achats de Noël
Internet incontournable pour les achats de Noël

Avec 10 milliards d'euros de ventes attendues et près de sept Français sur dix qui prévoient d'y faire tout ou partie de leurs emplettes pour les fêtes, internet s'impose cette année comme un canal de plus en plus incontournable pour les achats de Noël.Selon la fédération du e-commerce (Fevad), après 9 milliards d'euros dépensés en ligne pour Noël en 2012, le cap des 10 milliards de ventes sur internet devrait être franchi cette année en France.Avec 85% des Français qui prévoient de s'y rendre en amont de leurs achats, "internet restera cette année au c?ur de la préparation de Noël pour les Français", indique Bertrand Krug de Médiamétrie.Par ailleurs, 69% d'entre eux comptent également y faire tout ou partie de leurs achats, un chiffre stable par rapport à l'an dernier, ajoute Marc Lolivier de la Fevad.Internet devrait ainsi représenter 38% des dépenses totales pour les fêtes (cadeaux, sorties, alimentation...) cette année, selon Deloitte. La part monte à 60% pour les achats de cadeaux des Français, dotés en moyenne d'un budget d'environ 200 euros, selon la Fevad.La part d'internet sera prépondérante sur certains secteurs, comme les livres (54% des achats de Noël sur ce produit seront faits sur le net), les jeux et les jouets (48%), ou encore les CD (47%, +7 points) et les DVD (44%).Cette année, les coffrets cadeaux devraient également être massivement achetés en ligne (29% contre 21% l'an dernier), de même que les jeux vidéos (34%, +5 points).On observe également de bonnes progressions sur l'électroménager (27%, + 4 points) ou les bijoux (15%, +4 points), traditionnellement peu achetés sur la Toile au moment des fêtes. De nouveaux produits, comme les cartes cadeaux, longtemps exclusivement achetés en magasins, font cette année leur apparition parmi les produits les plus vendus en ligne.On remarque également que "cette année, la tendance à l'achat exclusif sur internet est à la hausse", indique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant