Internet fait le bonheur des escrocs bancaires

le
0
INFOGRAPHIE - Une étude révèle l'ampleur de cette délinquance qui révèle notamment les failles de la sécurité des données lors des achats en ligne.

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), présidé par le Pr Alain Bauer, lève le voile sur l'ampleur des escroqueries bancaires. Dans une étude à laquelle a eu accès Le Figaro, ses statisticiens révèlent que «500.000 ménages ont été victimes de ce type de délits au cours de l'année 2010». Le directeur de l'ONDRP, Christophe Soullez, précise que «dans la moitié des cas, le dernier débit frauduleux est la conséquence d'un achat effectué sur Internet».

Ces chiffres ne sont pas ceux de la police et de la gendarmerie, qui ont tendance à nettement sous-évaluer le phénomène, notamment en raison de consignes explicites du ministère de la Justice visant à ne plus enregistrer en plaintes un nombre important de faits d'escroquerie à la carte bancaire. Ils proviennent de la dernière enquête «Cadre de vie et sécurité» de l'Insee. Un sondage de grande envergue effectué auprès de 17.000 ménages.

Pour la première fois, une questi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant