Internet Explorer pénalisé par l'essor de Safari et de Chrome 

le
0
Le logiciel de navigation de Microsoft recule à cause des téléphones et des tablettes d'Apple et de Google.

Microsoft poursuit son repli dans les logiciels de navigation sur Internet. En France, en juin, moins de la moitié des visites de sites Web se sont effectuées avec Internet Explorer, selon l'institut d'études Médiamétrie-eStat. Cette analyse était déjà avancée par d'autres observateurs en début d'année pour l'Europe. La situation devient critique pour le géant de Redmond. Microsoft n'arrive pas à endiguer sa baisse malgré le lancement de la version 9 d'Internet Explorer et du nouveau moteur de recherche sur Internet Bing, en français, en début d'année. L'utilisation d'Internet Explorer a reculé de 6,6 points entre janvier et juin dernier, à 44,4%, note Médiamétrie. C'est le plus mauvais score de Microsoft depuis sa percée, au milieu des années 1990.

Le recul d'Internet Explorer s'explique «par la montée des principaux navigateurs ­utilisés pour les smartphones et les ­tablettes Internet, à savoir Google Chrome (Android) et Safari sur ­Apple, en lien ave

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant