Internet: de .paris à .bio, les nouvelles extensions prennent leur envol

le
0
Internet: de .paris à .bio, les nouvelles extensions prennent leur envol
Internet: de .paris à .bio, les nouvelles extensions prennent leur envol

Les tout premiers sites découlant des nouvelles extensions internet comme .paris ou .bio commencent à voir le jour en France, fruits d'un processus de plusieurs années qui devrait générer des retombées économiques et touristiques..art, .banque, .berlin ou encore .hotel: ces nouveaux suffixes vont être progressivement introduits dans le monde et donc côtoyer les classiques .org ou .com, une opération considérée comme l'une des plus importantes évolutions de l'internet. Une fois une extension acquise, son propriétaire doit la "rentabiliser" en hébergeant des sites déclinant son identité.En France, une quarantaine de dossiers émanant d'entreprises, de collectivités ou d'organisations ont été déposés auprès de l'Icann, organisme chargé de réguler les noms de domaine sur internet. Outre des villes ou des marques, des noms génériques ont aussi été demandés, tels .ski, .immo ou .mutuelle. L'assureur Axa a été le premier à dégainer sa nouvelle extension mi-mai, et compte faire du .axa "un signe de reconnaissance et de confiance pour les consommateurs", qui "renforcera la visibilité et la cohérence" de la marque.La Ville de Paris a activé mercredi soir les cent premières adresses en .paris - dont toureiffel.paris, metro.paris (pour la RATP) ou encore airports.paris (pour Aéroports de Paris) et va ouvrir progressivement l'accès à cette nouvelle extension, aux entreprises, aux marques puis à tout un chacun."Enfin Paris a son territoire numérique!", s'est félicité Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris en charge du développement économique et de l?attractivité, qui indique à l'AFP attendre à terme "plusieurs dizaines de milliers, voire une centaine de milliers d'adresses internet découlant du .paris, émanant de Parisiens et de non-Parisiens, d'entreprises ou d'associations qui veulent avoir un nom de domaine permettant de localiser leur activité"."Nous voyons ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant