Internet: Audience Square et La Place Media, alliances réussies des médias

le
0
Internet: Audience Square et La Place Media, alliances réussies des médias
Internet: Audience Square et La Place Media, alliances réussies des médias

En un an, Audience Square et La Place Media, les deux alliances créées par les grands médias français pour mieux vendre les espaces publicitaires de leurs sites internet, ont réussi leur décollage. Chaque média commercialise directement les espaces sur son site, mais il reste toujours des invendus. D'où leur idée de se grouper pour mieux les commercialiser, en créant des places de marché communes, dites "AdExchange", utilisant les techniques d'enchères en temps réel (RTB, pour Real Time Bidding). Elles leur offrent une alternative à Google, qui propose des tarifs souvent très bas.C'est en septembre 2012 que La Place Media a été lancée. Elle regroupe aujourd'hui plus de 20 grandes régies de médias dont celles de 5 coactionnaires (Lagardère, TF1, Figaro, Amaury et France Télévisions), représentant au total 150 marques médias, dont de nombreux sites de la presse régionale. Ses sites attirent 30 millions de visiteurs uniques par mois, explique son patron, Fabien Magalon.En décembre 2012 démarrait Audience Square, créée à parts égales par dix autres éditeurs (M6, Le Monde, Le Nouvel Observateur, NextRadioTV, Les Echos, Le Point, Prisma, RTL, L'Express-Roularta et Libération). La Place Media et Audience Square proposent aux annonceurs leur éventail de sites haut de gamme, ce qui leur garantit un lectorat de catégorie sociale élevée, affiné par des techniques pointues de ciblage. Ainsi la très sélective régie Audience Square couvre 80% des internautes CSP+.Audience Square (8 salariés) attend un chiffre d'affaires de près de 10 millions d'euros en 2013, plus que doublé en un an. Elle réalise 3 milliards d'impressions de bannières par mois, avec un CPM (coût pour mille) qui atteint 2 euros en moyenne, et jusqu'à 12 euros en haut de page. "Nous avons une croissance à deux chiffres tous les mois. Le chiffre d'affaires a été multiplié entre 2 à 7 fois selon les éditeurs, surtout grâce à la hausse des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant