Internet: 400 acteurs européens unis face au géant Google

le
0
Internet: 400 acteurs européens unis face au géant Google
Internet: 400 acteurs européens unis face au géant Google

Quelque 400 sociétés européennes du numérique ont montré un front uni à la première conférence de l'Open Internet Project jeudi à Paris visant à défendre la "Neutralité du Net" face à Google et ont déposé à Bruxelles une nouvelle plainte contre le géant américain.Ces start-up, groupes de médias (Axel Springer, Lagardère Active, ou CCM Benchmark), en passant par le Geste, syndicat des éditeurs de contenus en ligne, ou celui des tour operators (SETO), issus de 15 pays d'Europe, dénoncent le monopole de Google sur les moteurs de recherche qui lui permet de manipuler "les résultats de recherche afin de promouvoir ses propres services et dégrader ceux de ses concurrents".L'OIP, rejointe également par des associations de défense de consommateurs, souligne que la part de marché de 90% de Google sur les moteurs de recherche en Europe risquait d'étouffer l'innovation sur le continent et demande l'interdiction de ces pratiques.Cette initiative, qui critique le traitement des plaintes contre le groupe américain par le commissaire à la concurrence Joaquin Almunia, a reçu le soutien de membres du gouvernement français et allemand, tandis que Google a regretté de n'avoir pas été invité pour pouvoir répondre aux accusations."C'est de notre responsabilité de se lever, dans trois ou quatre ans il sera trop tard", a expliqué Benoît Sillard, patron du groupe de médias en ligne CCM Benchmark à l'AFP."On interpelle la Commission européenne (...) il faut de la régulation sinon on va écraser la créativité européenne", lance-t-il. Il donne en exemple le site de comparaison de prix en ligne Twenga, en difficultés depuis qu'il a subi une dégradation de sa visibilité sur Google, avec qui il se retrouvait en concurrence. "Nous sommes pour une compétition équitable entre les acteurs" et "tant que Google pourra écarter d'un bruissement d?algorithme un concurrent, on n'aura pas atteint ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant