Internats de réinsertion : le fonctionnement en question

le
0
Les moyens et l'encadrement de ces établissements seront adaptés aux problèmes rencontrés, affirme le ministre de l'Éducation nationale, Luc Chatel.

Les incidents qui ont impliqué la semaine dernière des élèves difficiles de Seine-Saint-Denis placés dans deux établissements de réinsertion scolaire­ (ERS) à Portbail (Manche) et Craon (Mayenne) interrogent sur le fonctionnement de ces toutes nouvelles structures.

Six collégiens inscrits à l'internat de Portbail ont été renvoyés chez eux, ce week-end, après une altercation accompagnée d'insultes à l'encontre d'un garçon­ de café de la station balnéaire. Deux autres élèves avaient été préalablement renvoyés jeudi après avoir notamment cassé les vitres du véhicule d'un éducateur.

Ces jeunes, qui étaient hébergés dans un établissement autonome face à la mer appartenant à l'académie de Seine-Saint-Denis, ont été ramenés à Bobigny, selon le maire qui continue à soutenir «le projet sur le fond», à condition qu'il bénéficie «d'un encadrement beaucoup plus soutenu». Mardi dernier, ce sont également cinq jeunes de Seine-Saint-Denis qui ont é

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant