Intermittents : Patrick Sébastien interpelle François Hollande sur France 2

le
27
Intermittents : Patrick Sébastien interpelle François Hollande sur France 2
Intermittents : Patrick Sébastien interpelle François Hollande sur France 2

Le dossier des intermittents, en conflit avec le gouvernement sur la réforme de leur régime d'assurance-chômage, s'est invité samedi à la Fête de la musique. Plusieurs prises de paroles ont eu lieu lors de spectacles, mais l'intervention la plus médiatique a été celle d'un groupe d'intermittents invités à s'exprimer sur France 2 dans le cadre de la retransmission de la Fête de la musique présentée par Patrick Sébastien depuis Montpellier. Le présentateur vedette de France 2 lui-même n'a pas hésité à interpeller directement François Hollande.

De son côté, lors d'une apparition surprise à l'Institut du Monde arabe à Paris, le président a promis qu'il défendrait «toujours et encore la culture».

«Mon cher François...»

Un peu plus tôt dans la journée, l'intersyndicale avait indiqué que «le Mouvement Unitaire Languedoc-Roussillon avait été invité par Patrick Sébastien, la production de la Fête de la musique et France 2» à s'adresser en direct à la télévision lors de la soirée spéciale Fête de la musique. Stéphanie Marc, la porte-parole des intermittents en lutte, a donc pris la parole vers 23h30. «Intermittent, ce n'est pas un métier, ce sont des techniciens, des régisseurs (...)», a commencé la jeune femme devant un public nombreux avant de dénoncer un «accord qui appauvrit les pauvres» et qui, «s'il était signé (...), aggraverait le sort de tous les chômeurs».

«Nous exigeons que le gouvernement ne signe pas cet accord mais qu'il prenne en compte nos propositions qui n'ont jamais été étudiées», a revendiqué la déléguée CGT. Puis, sur un ton plus vindicatif, elle a apostrophé le gouvernement en lui demandant «est-ce que c'est dans la poche des chômeurs qu'il faut faire des économies», avant de s'en prendre aux «gouvernements successifs qui choisissent d'être aux ordres du Medef».

Une envolée vite recadrée par Patrick Sébastien qui a fait remarquer que de tels propos ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1765517 le lundi 23 juin 2014 à 08:26

    une planche à billets pour tous !

  • lenip le lundi 23 juin 2014 à 06:02

    tous ces artistes nantis qui ramenent leur fraise n ont cas payer deja les impots qu ils doivent car c est toujours le regimes des salariés qui est mis a contribution pour renflouer tous ces regimes speciaux !!!!!!!!!

  • crcri87 le lundi 23 juin 2014 à 01:05

    Et puis tant qu'on y est il y a les musiciens les peintres les sculpteurs et bien d'autres.Il y a eu un accord paritaire un point c'est tout.Ces cultureux nous em...dent

  • rodan3 le dimanche 22 juin 2014 à 19:53

    PAs compris là !! que vient faire le Medef faire dans cette histoire, depuis quand il a un rapport financier avec le spectacle et la culture ??

  • M2766070 le dimanche 22 juin 2014 à 19:01

    ET ARTHUR DONNE COMBIEN? et la béart, la fossey, bedos et son fiskon, les st de prod y en a autant qu 1 curé peut en baptiser .... et noha donne lui ? le medef ne produit pas de spectacle z ont rien a voir là dedans !!!

  • M7093115 le dimanche 22 juin 2014 à 15:21

    Qu'ils cessent donc de parler de "culture" ces incultes qui nous accablent de leurs productionsnullissimes, ces gland uches fonctionnarisés,ces petits préposés à l 'enter tainment bien-pensant.......

  • M362321 le dimanche 22 juin 2014 à 14:26

    Tu m'étonnes !! comme il se gave avec le système, il ne vas pas le réformer le Patrick !!

  • corsony le dimanche 22 juin 2014 à 13:50

    Il devrait plutôt défendre tous ces gens qui travaillent en cdd pour un smig avec des horaires hachées et un régime de chômage très loin des avantages de ces intermittents (les caissières, facteurs, distributeurs, ouvriers et aux employés et corvéables à merci) mais c'est sûr que ces gens n'ont pas le même pouvoir de nuisance.

  • knbskin le dimanche 22 juin 2014 à 12:36

    Tout cela, au nom de l"humain" qui doit "tout primer", bien sûr, et dans la plus parfaite hypocrisie ... ;)

  • knbskin le dimanche 22 juin 2014 à 12:35

    Evidemment, ce sympathique saltimbanque Patrick profite largement du système des "intermittents" pour se remplir les poches, puisqu'il EMPLOIE des intermittents. Il prêche donc pour remplir ses petites poches, déjà bien pleines ... :D