Intermarché dépose une offre pour l'abattoir Gad

le
0
INTERMARCHÉ DÉPOSE UNE OFFRE POUR L'ABATTOIR GAD
INTERMARCHÉ DÉPOSE UNE OFFRE POUR L'ABATTOIR GAD

RENNES (Reuters) - La société SVA-Jean Rozé de Vitré (Ille-et-Vilaine), filiale du groupe Intermarché, a annoncé jeudi avoir déposé auprès du tribunal de commerce de Rennes une offre de reprise de l'abattoir de porcs Gad de Josselin (Morbihan).

"Cette offre de reprise comprend les actifs corporels et incorporels de l'unité d'abattage et de découpe de Josselin. Un nombre significatif d'emplois sera repris", dit un communiqué.

"Le projet de reprise vise à construire avec les éleveurs une filière porcine durable pour les consommateurs : de l'amont à l'aval, solide et cohérente", ajoute le document de la SVA.

Le tribunal de commerce de Rennes, qui a prononcé il y a une semaine la liquidation judiciaire de la société Gad SAS, avec poursuite de l'activité, avait fixé au 25 septembre la date limite du dépôt des dossiers de reprise.

Il se réunira le 13 octobre prochain pour statuer sur l'offre du groupement des Mousquetaires, seul candidat déclaré à la reprise de l'abattoir, filiale du groupe légumier Cecab.

En février 2013, cette société d'abattage de porcs, qui emploie environ 1.000 personnes sur le site de Josselin, avait été placée en redressement judiciaire, entraînant la fermeture du site de Lampaul-Guimiliau dans le Finistère, en raison d'un fort endettement et de problèmes de trésorerie récurrents.

Dans une première lettre d'intention de reprise, le groupe Intermarché a indiqué envisager un investissement de l'ordre de 20 millions d'euros pour moderniser le site de Josselin.

Selon la direction de GAD SAS, les difficultés de l'entreprise ont été aggravées ces derniers mois par l'embargo russe décrété en janvier dernier sur le porc européen qui a déclenché une concurrence très vive entre opérateurs de l'UE.

GAD SAS met aussi en cause "le différentiel défavorable du prix du porc en France par rapport à ses concurrents", et "le dumping social, notamment allemand".

(Pierre-Henri Allain, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant