Interdiction du voile à l'université : Valls contredit par deux de ses ministres

le , mis à jour à 11:31
15
Interdiction du voile à l'université : Valls contredit par deux de ses ministres
Interdiction du voile à l'université : Valls contredit par deux de ses ministres

Après le cannabis, c'est la question du port du voile à l'université qui divise les membres du gouvernement. Deux ministres ont ainsi affiché ce mercredi une position différente de celle de Manuel Valls sur ce sujet qui fait régulièrement débat dans la classe politique. 

Dans une interview à Libération ce mercredi matin, le Premier ministre estime qu'«il faudrait faire une loi» pour interdire le voile à l'université. Manuel Valls ajoute qu'il y a cependant «des règles institutionnelles qui rendent cette interdiction difficile». «Il faut donc être intraitable sur l'application des règles de la laïcité dans l'enseignement supérieur».

«Il n'y a pas besoin de loi sur le voile à l'université», estime de son côté Thierry Mandon, secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur. «Si j'ai l'occasion de lui en parler, je lui dirai qu'il n'y a pas besoin de loi», a-t-il réagi aux propos de Manuel Valls. «Ce que je vois sur le terrain, ce que me disent tous les présidents d'université, c'est qu'il n'y a pas de problème», a ajouté le secrétaire d'Etat. Selon lui, «il n'y a pas de contagion du foulard. Il y a des étudiantes qui ont tout à fait, parce qu'elles sont adultes, le droit de garder un foulard, le foulard n'est pas interdit dans la société française». Il a tenu à rappeler que «quand on est usager d'un service public on a le droit d'avoir un foulard, on peut en penser ce qu'on veut mais ce droit existe».

Najat Vallaud-Belkacem n'est «pas pour l'interdiction du foulard à l'université»

Mardi, c'est la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem qui a déclaré sur RMC et BFMTV qu'elle n'était «pas pour l'interdiction du foulard à l'université». Car, a-t-elle expliqué, «on a à faire avec des jeunes majeurs». «Il y a une liberté de conscience, une liberté religieuse qui fait qu'on ne va pas imposer les mêmes contraintes à des mineurs qu'à des étudiants. Je rappelle aussi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M415325 il y a 11 mois

    Une musulmane qui est pour le port du. Voile pas de suspens et pour le représentant de la ville donc dès banlieue rien d étonnant c est son gagne pain

  • 445566ZM il y a 11 mois

    La démocratie est trop faible pour faire face aux provocations. Le gouvernement doit être solidaire, ceux qui ne sont pas d'accord doivent suivre la voie de J-P Chevenement.

  • charleco il y a 11 mois

    Ils confondent voile et foulard. Des béotiens.

  • SuRaCtA il y a 11 mois

    Si Belkacem est contre faire une loi il faut sans doute être pour !

  • borzeixa il y a 11 mois

    frk987, je vous signale que en principe ça se voit moins...

  • M5637764 il y a 11 mois

    Alors pourquoi les étudiants ne porteraient ils pas la casquette ou un chapeau.Tout cela devient ridicule.A l'école, on ne doit pas montrer sa religion.Revenons à la réalité et arrêtons tout ce cinéma avec l'Islam

  • manue.fe il y a 11 mois

    Censuré par Bourso...On ne peut plus dire la vérité.Bourso Gangrené aussi....

  • j14840 il y a 11 mois

    Pis dabord, les vamps aussi, elles portent un foulard!

  • frk987 il y a 11 mois

    N'oubliez pas non plus l'excision obligatoire, c'est ça que vous faites en votant PS !!!!!!!!!

  • frk987 il y a 11 mois

    Comme vous dites : BURKA obligatoire du lycée à la fac....dans 20 ans ce sera le cas, votez socialo.....c'est le but recherché : la BURKA !!!!!!!