Interdiction du burkini : Lionnel Luca voulait «stopper tout prosélytisme»

le , mis à jour à 07:54
4
Interdiction du burkini : Lionnel Luca voulait «stopper tout prosélytisme»
Interdiction du burkini : Lionnel Luca voulait «stopper tout prosélytisme»

Lionnel Luca, député-maire LR de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes), a pris le 5 août un arrêté municipal interdisant le port du burkini sur les plages de sa commune, et ce jusqu’à la fin du mois. « Un maire doit préserver le vivreensemble »

 

Que représente le burkini à vos yeux ?

LIONNEL LUCA. Le burkini n'a aucun sens, c'est une provocation idéologique. Nulle part, dans le Coran, il est dicté aux femmes de se baigner habillées. Le burkini, c'est une façon de conquérir l'espace public pour des personnes qui veulent imposer un autre mode de société. C'est l'aspect aimable de la charia, ni plus ni moins. La question posée est la même que pour les piscines réservées aux femmes ou pour les menus de substitution. Ce sont des petites choses qui n'ont l'air de rien. Mais si rien n'est fait pour les stopper, elles conduisent à des capitulations désastreuses. Je veux réveiller mes collègues un peu endormis. Les femmes qui s'adonnent à cette pratique sont — consciemment ou non — les complices de ceux qui nous font la guerre. Elles sont les alibis, les paravents de ceux qui interdiront bientôt aux petites filles d'aller à l'école.

 

QUESTION DU JOUR. Pensez-vous que les arrêtés anti-burkini servent à quelque chose ?  

 

 

Beaucoup de cas ont-ils été signalés dans votre commune ?

C'est marginal. Tout a commencé par un signalement d'une ou deux personnes qui, en fin de journée, en portaient très discrètement. Je n'ai pas réagi. Puis j'ai reçu un second signalement et enfin un troisième. Il y a eu de l'émotion, plusieurs réactions des gens sur la plage. Depuis l'attentat de Nice, la population est particulièrement sensible. En interdisant par arrêté le port de ces tenues, j'ai voulu stopper, par le dialogue, tout prosélytisme. En mettant un terme à ce que j'appelle un apartheid vestimentaire volontaire, je protège les musulmans et les femmes. Je suis d'ailleurs étonné du silence des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 4 mois

    m4189 pas de prosélytes faisant du prosélytisme parmi les porteuses de bikini ! là se trouve la différence fondamentale...

  • M7163258 il y a 4 mois

    m4189 Les naturistes ne font aucuns prosélytisme ils ne veulent par régir, in fine, la politique et le social de notre pays...Comparaison n'est pas raison!

  • M1531771 il y a 4 mois

    Une chose est sur...nous en sommes là et ce n'est hélas pas terminé ! Bravo à tous nos sal.opards de poli.ticards qui pendant des décennies n'ont pensé qu'à eux !

  • M4189758 il y a 4 mois

    JPi - Maintenant ils nous font croire qu'en se baignant il faut respecter la laïcité? Tout nu: ça va. En mono-kini : on aime. En bikini: ça passe. En burkini: non non non! Petite France qui se bat avec ce qu'elle n'a plus: la confiance en elle. Et la mode ? Peut-elle, encore, évoluer ?