INTERACTIF. Un séisme de grande ampleur est-il possible en France ?

le , mis à jour à 09:18
0
INTERACTIF. Un séisme de grande ampleur est-il possible en France ?
INTERACTIF. Un séisme de grande ampleur est-il possible en France ?

Un bruit sourd et des murs qui tremblent. Le 28 avril dernier, un séisme de 5,2 sur l’échelle de Richter secouait les Charentais. Le 17 mai, rebelote, avec une secousse de 3,7. Dans les deux cas, aucun dégât à déplorer. 

Comme la plupart des régions de France métropolitaine, l’Ouest de la France, connaît une activité sismique quasi-quotidienne. Toutefois, les tremblements de terre d’une force supérieure à 5 y sont très rares. «Il faut remonter au 5 septembre 1972 pour enregistrer dans la région un événement équivalent, souligne Eric Beucler, enseignant chercheur sismologue à l’université de Nantes.  A l’époque, la secousse de 5,7, près de l’île d’Oléron, avait été ressentie jusqu’à Paris. »

Des tremblements de terre nombreux mais faibles

Chaque année, d’après le Réseau national de surveillance des séismes (RéNaSS), un millier de séismes se produisent en France métropolitaine. Mais seul un tout petit nombre (une douzaine) est ressenti par la population. Selon le Laboratoire d’études de mécanique sismique, un tremblement de terre n’est perceptible qu’au-delà d’une magnitude de 3,5. Or, depuis 2006, moins de 100 épisodes sismiques d’une force supérieure à 3 se déroulent chaque année.

Depuis 1967, selon les données du Bureau de recherche géologiques et minières, seule une douzaine de séismes d'intensité supérieure à 5 ont été constatés en métropole. Le précédent, d'une intensité de 5,2, avait été ressenti dans la région de Gap (Hautes-Alpes) le 7 avril 2014.

Comme le montre la carte ci-dessus, les 784 séismes recensés depuis 10 ans trouvent leur épicentre dans les régions proches de massifs montagneux. L'Alsace, le Midi-Pyrénées, le littoral méditerranéen et les Alpes sont les régions les plus menacées par un risque qualifié de «faible» ou «moyen».

La France est au milieu d'une plaque

«La France est au milieu de la plaque Europe, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant