INTERACTIF. Salon du Bourget : le match Airbus-Boeing a commencé

le , mis à jour à 12:33
0
INTERACTIF. Salon du Bourget : le match Airbus-Boeing a commencé
INTERACTIF. Salon du Bourget : le match Airbus-Boeing a commencé

Comme lors de ses précédentes éditions, le Salon du Bourget, organisé du 15 au 21 juin, sera synonyme de ventes massives pour les champions de l'aéronautique, comme Airbus qui s'attend à «plusieurs centaines» de commandes. Mais à l'approche de ce rendez-vous, la bataille que se livrent l'avionneur européen et son concurrent américain Boeing n'est pas en sommeil.

Le premier a annoncé début juin avoir enregistré 225 commandes nettes entre janvier et mai, contre 131 pour le second. On apprenait dans le même temps que la société de Seattle avait signé avec la compagnie chinoise Shenzen Airlines un accord pour 46 Boeing 737, des chiffres qui ne sont cependant pas apparus dans les statistiques officielles publiées le 9 juin.

Pendant les cinq premiers mois de l'année, Airbus est parvenu à enregistrer 145 commandes de son fleuron A320, dont 12 ont été annulées. A noter que 22 commandes de la famille «Ceo» ont été converties en commandes «Neo», des versions remotorisées et plus économes en carburant de l'A320 et l'A321.

S'il peut compter sur l'attractivité de son 737, l'avion le plus vendu monde, Boeing a confirmé début juin qu'il profitera du Bourget pour mettre en avant ses gros-porteurs, long-courrier, 777 et 787 Dreamliner, qui figurent actuellement en bonne place dans son carnet de commandes.

Airbus et Boeing peuvent se targuer d'avoir réalisé chacun une bonne opération à l'approche du salon. Début mai, la compagnie colombienne Avianca s'est offerte 98 A320neo et deux A319neo, «la plus grande commande jamais passée dans l'histoire de l'aviation en Amérique latine», selon Airbus. Quelques semaines auparavant, c'est le Panaméen Copa Airlines qui concluait un accord avec Boeing pour une demi-centaine de monocouloirs.

Côté livraisons, les deux constructeurs étaient, jusqu'à récemment, au coude-à-coude. Elles se sont néanmoins accélérées chez Boeing qui a fourni entre janvier et mai 310 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant