INTERACTIF. Pollution lumineuse : 80% de la population mondiale ne voit plus la nuit noire

le
0
INTERACTIF. Pollution lumineuse : 80% de la population mondiale ne voit plus la nuit noire
INTERACTIF. Pollution lumineuse : 80% de la population mondiale ne voit plus la nuit noire

Ne manquez pas les Nuits des étoiles, les 5, 6 et 7 août !  Et pour cause, en Europe, 99% de la population vit sous un ciel dans lequel les étoiles ne sont presque plus visibles. C'est l'une des conclusions du New world atlas of artificial night sky brightness, le « nouvel atlas de la luminosité artificielle du ciel nocturne », publié en juin dans la revue Science par une équipe internationale de chercheur.

 

À l'échelle mondiale, 80% de la population est touchée par la pollution lumineuse. Augmentant d'environ 6 % par an depuis la moitié du XXe siècle, le phénomène est provoqué par l'éclairage public, les enseignes lumineuses, les phares de voitures ou par les bureaux laissés allumés pendant la nuit.

 

Tchad et Singapour, les deux extrêmes

 

Pour effectuer ces mesures, les scientifiques italiens, allemands, israëliens et américains se sont basés sur des clichés satellites de haute précision. 30 000 « scientifiques citoyens » ont également participé à l'étude, en recensant eux-mêmes la pollution lumineuse.

 

Les résultats montrent une grande disparité entre les régions du monde : les plus grandes métropoles, concentrant une grande partie de l'éclairage public, sont très lumineuses pendant la nuit - leurs habitants sont donc presque incapables de discerner les étoiles.

 

 

 

À l'inverse, de nombreux pays africains figurent dans les plus petits pollueurs lumineux : c'est le cas du Tchad, dont 78,7% de la population peut contempler un ciel extrêmement peu pollué par la lumière. Dans le pays, aucun habitant n'est exposé à une luminosité extrême - plus de 3000 candela par mètre carré - ce qui est le cas de l'intégralité de la population de Singapour, le pays le plus exposé au monde.

 

 

 

Le danger de la technologie LED

 

L'augmentation de l'utilisation d'ampoules LED dans l'éclairage public, très économique car ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant