INTERACTIF. Les petits Français bonnets d'âne en maths

le , mis à jour à 11:21
5
INTERACTIF. Les petits Français bonnets d'âne en maths
INTERACTIF. Les petits Français bonnets d'âne en maths

Mauvais bulletin. La France se classe à la 35e place, sur 49 pays, dans la très attendue enquête TIMSS (Trends in mathematics and science studies) sur les résultats en mathématiques des écoliers de fin de primaire, testés au niveau du CM1. Dans cette étude rendue publique ce mardi, il apparaît qu'un élève sur huit, en France, ne maîtrise pas les compétences élémentaires en mathématiques.

 

Cette vaste enquête internationale, réalisée sous la houlette de l'IEA, une association scientifique internationale à but non lucratif, a évalué les compétences en sciences et en mathématiques de 600 000 jeunes à travers le monde, dont en France 5000 écoliers et 8000 lycéens de Terminale S, représentatifs de la population scolaire.

 

C'est en primaire que la douche froide est la plus cinglante : avec un score de 488 points en mathématiques et 487 points en sciences, la France se situe en deça de la moyenne internationale et de la moyenne des pays européens, «globalement et quel que soit le domaine de contenus ou le domaine cognitif considéré», résume le département d'études statistiques (DEPP) du ministère de l'Education nationale, dans une note d'analyse également publiée ce mardi.

 

Ses performances en maths sont similaires à celles de la Turquie et de la Nouvelle Zélande, très loin derrière Singapour et les leaders asiatiques du classement. Très loin aussi derrière le Royaume-Uni, la Russie, le Portugal ou la Norvège. Alors que le nombre d'élèves ayant obtenu des résultats faibles aux exercices proposés est de 25% en moyenne dans le classement, il grimpe à 44% dans les écoles françaises. Et 4% des élèves obtiennent même un score inférieur à celui qu'ils auraient décroché en cochant au hasard les exercices du questionnaire à choix multiple. 

 

 

 

 

Pour les élèves de Terminale scientifique, le résultat est à peine plus brillant : certes, la France se classe ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2904663 il y a 12 mois

    Mais oui bien sur c'est la faute des prédécesseurs, Sarkozy, Fillon... C'est ce que vient de déclarer notre ministre de l'éducation. On pourrait en rire si ce n'était aussi triste, pour l'avenir de nos enfants et de la France.

  • patmart3 il y a 12 mois

    La pseudo ministre de l'éducation est responsable de cet état de fait. Plutôt que de consacrer des heures aux langues d'origines(jlol de lol !!) elle ferait mieux de mettre maths et sciences à la place... Sans compter que d'années en années les diplômes se dévalorisent.. Presque 90% de réussite au bac, ce n'est vraiment pas sérieux. Mais bon, il ne faut pas s'inquiéter, avec tous les fils et filles des ingénieurs Syriens, Ethiopiens, Erythréens, qui arrivent en France, cela réhaussera le niveau.

  • JODHY il y a 12 mois

    les socialos vont dire qu'il faut encore plus de mauvais profs

  • M4905181 il y a 12 mois

    ce n'est nouveau mais personne ne réagit , peut être que F FILLION si il passe interviendra de façon rigoureuse pour améliorer la grave situation dans laquelle nous nous trouvons ,dans tous les domaines, Sachez qu'il n'est pas issu de l'ENA enfin ......

  • M940878 il y a 12 mois

    à force de niveler par le bas