INTERACTIF. L'italien Lavazza savoure le rachat de Carte noire

le
0
INTERACTIF. L'italien Lavazza savoure le rachat de Carte noire
INTERACTIF. L'italien Lavazza savoure le rachat de Carte noire

« Devenir une entreprise mondiale », le groupe italien de café Lavazza en rêvait. Selon le quotidien « les Echos », c’est chose faite depuis hier, avec le rachat de la marque Carte noire, ancienne possession de l’entreprise agroalimentaire Mondelez International. Hier, celle-ci n’a pas démenti l’information. Après avoir refusé une première fois de mettre sur la table le 1,2 Md€ réclamé par la firme américaine début juillet, Lavazza — qui domine le marché italien et se présente comme le 7e torréfacteur mondial — aurait donc finalement accepté de débourser un peu moins de 800M€.

Une opération certes coûteuse, mais stratégique pour le groupe de Turin, qui voit en Carte noire la clé de son expansion en Europe, et notamment en France, premier marché de Lavazza depuis 1982.

Et pour cause, chez nous, le café est une véritable institution. Adomicile, au travail ou sur la route des vacances, le petit noir fait partie intégrante du mode de vie des Français. L’Hexagone est d’ailleurs le 2e pays le plus consommateur de café en Europe et le 4e au monde. De ce point de vue, l’acquisition de Carte noire s’annonce juteuse pour Lavazza : la compagnie au « café nommé désir » est déjà leadeuse sur le marché tricolore, avec 20 % de la vente au détail.

Cette cession était un mal nécessaire pour Mondelez, qui devait vendre des actifs pour obtenir l’autorisation de la Commission européenne de fusionner ses activités café avec l’entreprise néerlandaise D.E Master Blenders 1753 (DEMB). Les deux compagnies entendent engranger 5 Mds$ de chiffre d’affaires annuel dans le monde via cette société qui a vu le jour début juillet sous le nom de Jacobs Douwe Egberts (JDE).

Le nouvel ensemble se place désormais derrière le suisse Nestlé, numéro un mondial pour le café (23% du marché mondial) avec sa célèbre marque Nespresso. JDE bénéficie néanmoins d’une assise solide. La plupart des marques les plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant