INTERACTIF. L'Hermione arrive en Amérique après sa longue traversée

le , mis à jour à 18:42
0
INTERACTIF. L'Hermione arrive en Amérique après sa longue traversée
INTERACTIF. L'Hermione arrive en Amérique après sa longue traversée

C'est déjà l'Amérique pour «L'Hermione», la réplique de la frégate de La Fayette partie le 18 avril de Charente-Maritime, qui est attendue vendredi à 8 heures (heure locale) à Yorktown, une petite ville de la côte est des Etats-Unis, à 260 km de Washington. 

Mardi, la frégate a été accueillie au nom de la Navy par le destroyer USS Mitscher sur les côtes de Norfolk, en Virginie. Un hommage a été rendu aux marins disparus durant la bataille des caps entre les flottes française et anglaise en septembre 1781. Selon le blog de la frégate (hermione.com), le bateau est ensuite parti se reposer de ses quelque 6.000 km de traversée, à Norfolk, où il effectuait notamment les formalités douanières avant son départ pour Yorktown.

Sous le regard de la Statue de la Liberté le 4 juillet

Symbole de plus de deux siècles d'amitié franco-américaine et prétexte à des centaines de conférences, programmes scolaires et autres festivités, le trois-mâts doit effectuer pendant plus d'un mois un périple de 11 étapes dans les hauts lieux de la révolution américaine, comme Philadelphie ou Boston, le long des côtes du pays.

L'apothéose des célébrations aura lieu dans la baie de New York, où «L'Hermione» sera escortée de centaines de bateaux à voile ou à moteur pour la grande parade du 4 juillet, jour de l'Indépendance américaine, sous l'oeil de la statue de la Liberté.

VIDEO. La rencontre entre «L'Hermione» et l'USS Mitscher

Ségolène Royal sera à Yorktown pour l'accueillir

Vendredi matin, «L'Hermione» sera accueillie par 21 coups de canon, suivis d'une cérémonie en présence du gouverneur de Virginie Terry McAuliffe et de la ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal. Un dépôt de gerbe célèbrera le souvenir de la bataille de Yorktown, d'octobre 1781.

Des centaines de curieux, francophiles ou passionnés d'histoire sont attendus pour trois jours de festivités dans la petite ville, avec notamment ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant