INTERACTIF. Football, mercato : voici les 50 joueurs les plus chers de la planète

le
0
INTERACTIF. Football, mercato : voici les 50 joueurs les plus chers de la planète
INTERACTIF. Football, mercato : voici les 50 joueurs les plus chers de la planète

Le football ne dort jamais. Quand les grands championnats européens sont terminés, le mercato prend la relève, pour continuer à animer le monde du ballon rond. Le marché estival des transferts débute ce mardi 9 juin et prendra fin le 31 août. L'occasion de faire un tour d'horizon des joueurs qui pourraient changer de club cet été ou qui feront l'objet des rumeurs les plus folles.

L’observatoire du football du Centre international d’étude du sport (CIES), basé en Suisse, a dévoilé son classement des joueurs les plus chers de la planète. Parmi eux figurent évidemment l'Argentin Lionel Messi (dont la valeur marchande est située entre 255 et 281 millions d'euros) ou le dernier Ballon d'or Cristiano Ronaldo (entre 113 et 125 millions d'euros). Mais le Portugais est devancé cette année par un Belge : Eden Hazard, qui pourrait coûter entre 135 et 149 millions d'euros au club qui voudrait s'attacher ses services. Autant dire que les offres ne devraient pas être pléthoriques.

Avec des chiffres si élevés, il faut se rendre à l'évidence, certains joueurs malgré leur attrait, seront tout simplement intransférables. Ceux qui ont les plus fortes probabilités d'animer ce mercato ne sont donc sans doute pas les tous meilleurs du monde. Ce sont principalement des joueurs en devenir ou déjà expérimentés mais qui évoluent dans des club moins huppés, qui auront des difficultés à les conserver. Raheem Sterling, Alexis Sanchez ou encore les Français Antoine Griezmann, Nabil Fekir ou Alexandre Lacazette font partie des footballeurs dont les probabilités de transfert sont les plus élevées.

Parmi les 50 joueurs dont la valeur marchande est la plus élevée ne figurent que des joueurs qui évoluent en Europe, dans les cinq grands championnats (Espagne, Angleterre, France, Allemagne, Italie). Preuve que la valeur marchande des joueurs est intimement liée aux championnats dans lesquels ils évoluent et confirmation que le continent ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant